Forum en construction




 

 :: σ Pvénarios :: σ Postes Vacants Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alison Ludwig

avatar
The Beast

TweenAδmin • Le Suprême

It's gonna be Between YOU and me.

Ven 25 Nov - 23:55


Alison C. Ludwig

ft. Michael Trevino
©adhilar

Humain

NOM: Ludwig
PRÉNOMS: Ali (jamais Alison) Carl
ÂGE: 27 ans.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE: 25 Janvier 1989, Fort Worth, USA
NATIONALITÉ: Américaine
ORIENTATION SEXUELLE: 100% Hétéro
MÉTIER: Propriétaire de l'un des bars les plus branchés de la ville.
SITUATION FINANCIÈRE: Aisée. Il gagne très bien sa vie mais n'est pas millionnaire non plus.



Angry Birds

On va commencer par un mot: combattant. Hein? Non, non, haha, il n'a pas fait l'armée, c'est pas un blessé de guerre, non. C'est juste un des mots qui le définiraient le mieux, notre Ali. C'est un dur. La vie lui en a fait voir de toutes les couleurs. Certains auraient laissé tomber, désespérés, à bout de souffle. Mais pas Ali. Il est de ceux-là qui croient dur comme fer que tant qu'il y a la vie, il y a de l'espoir. Peut-être es-ce pour ça qu'il est aussi téméraire, une témérité légendaire qui fait sa réputation des kilomètres à la ronde. Quand vous avez affaire avec lui, vaut mieux vous rendre tout de suite parce qu'avec Alison, vous n'aurez jamais le dernier mot. Il va toujours au bout de ses idées, quitte à se brûler les ailes. ça ne l'empêche pas d'être droit et juste et de toujours trancher en faveur de qui avait raison.

Son autre côté que vous n'aimerez pas trop voir, c'est celui dominé par le passé. Alison c'est quelqu'un d'impétueux, de colérique, qui peut devenir très violent. La vie l'a modelé ainsi. Si vous le cherchez, vous aurez de ses nouvelles. Si vous tenez à votre dentition parfaite, restez loin de lui. Ceux qui ont déjà goûté à la puissance de son poing en ont encore un souvenir vivace. Ne l'énervez pas ou vous le regretterez, qui que vous soyez.

Loup solitaire, il aime bien aussi être en compagnie de son entourage (dans son cas on ne pouvait parler d'amis puisqu'aucun d'eux ne le connaissait vraiment) quelques fois. Non, il n'est pas vraiment adorable comme personnage mais on l'aime bien. Parce qu'il est fort. Parce qu'il est fidèle. Parce qu'on peut lui faire confiance. Et il aime inspirer cela aux gens.

Si avec la gent masculine Alison desserre rarement les dents, avec les femmes c'est une autre histoire. Non, il n'est pas un bourreau des cœurs, ni un séducteur invétéré, loin de là. Il drague d'ailleurs rarement les femmes; d'habitude c'est elles qui viennent à lui. Il faut dire qu'il a de superbes abdos, Alison. N'importe qui en baverait. Il aime bien se retrouver en face d'une femme à qui il fait visiblement de l'effet: il devient alors un gentleman tout sourire, drôle et parfaitement charmant. Souvent, ça se termine dans son lit, dans l'espace qu'il occupe au dessus de son bar. Pas d'attaches, juste du sexe. Il n'a rien contre les relations à longs termes. Il attend juste de trouver la bonne. Du moins, d'en trouver une autre.

1000% pro-surnaturel

Pfiou! Comment dire... Il les aime, les adore, les vénère, donnerait n'importe quoi pour être comme eux mais n'a pas assez de jugeote pour prendre une dose de Promixine? Oui, c'est bien ça.

Il se demande souvent pourquoi les "gens de l'espace" ne l'ont pas enlevé lui aussi. ça lui aurait rendu tellement service. Il adorerait avoir un don qui fasse de lui quelqu'un d'unique. Mais plus que tout, c'est le dæmon qu'il aurait aimé avoir. Sa créature, son âme à lui, qui l'écouterait et le guiderait. C'était dommage que la Promixine n'accordait pas un Dæmon également. Mais ce n'est pas grave. ça n'enlève en rien l'admiration qu'il a pour la race. C'est donc bien évidemment que dès qu'il a entendu parler du Beast Side, il a couru pour s'y installer. Quoi de mieux pour tout recommencer à 0, démarrer une nouvelle vie, au milieu de gens auxquels il ne ressemble pas mais s'identifie tant?

Personne ne le sait mais Alison a toujours sa dose de Promixine qu'il a acheté il y a quelques années. Il a peur d'hériter d'un mauvais pouvoir qui au lieu de l'aider, lui gâcherait la vie. Ou pire encore de mourir. Mais qui sait, peut-être qu'un jour, il sauterait le pas?

My story

Naissance: au choix

Enfance: Ses parents ont divorcé quand il avait à peine 3 ans. Il avait assisté à la grande dispute qui avait précédé la gifle que son père avait balancé à sa mère avant de la trainer jusqu'à la porte par les cheveux. Elle était partie et il ne l'avait plus jamais revu depuis. Au début, son père avait été présent. Légèrement. Il prenait le temps de venir lui souhaiter bonne nuit après avoir passer toutes ses journées à cheval sur ses terres à travailler avec ses hommes. Puis, petit à petit, il s'était complètement effacé de lui et avait adopté un autre fils: l'alcool. Il aurait pu vivre sur une autre planète que ça n'aurait fait aucune différence à son père. Avait-il eu une belle enfance? Il ne s'en souvenait pas. Il se rappelait qu'il était souvent seul la plupart du temps, livré à lui-même. Il avait été élevé par les employés du ranch. C'est eux qui lui avaient appris à faire du vélo, à monter à cheval, à pêcher, à se défendre, à différencier le bien et le mal, à être un homme. Son père lui se contentait de se bourrer la gueule au bar de la ville tous les jours du matin au soir.

Adolescence et début adulte: Durant ses premières années d'adolescence, Alison ne jurait que par deux choses: les filles et la gym. Il couchait autant qu'il le pouvait et avec tout ce qui lui tombait sous le bras. Et parce qu'il était persuadé que les tablettes de chocolat étaient l'accessoire du mâle par excellence, la gymnastique était son meilleur pote. Il était assez insouciant de tout ce qui l'entourait, ne pensant qu'à sa petite personne. Tout changea le jour où il eut une bagarre avec l'un des garçons de son lycée, qui le traita de bâtard et de "vaurien et un ivrogne, comme ton père". C'est à partir de ce moment là qu'Alison commença à en vouloir à la terre entière, principalement à ses parents. Sa mère avait trompé son père et était partie, sans même se soucier un seul instant de son fils. Son père s'était laissé au désespoir, avait sombré dans l'alcool et était devenu l'ivrogne le plus connu de la ville. Alison n'avait jamais pensé qu'il pouvait être un bâtard, le fruit de la relation de l'adultère de sa mère. Était-ce pour ça que son père l'ignorait? Parce qu'il était un bâtard? Ali commença à se renfermer sur lui même. Il devint solitaire, violent, bagarreur. Il cognait sur tout ce qui bougeait et qui s'aventurait à le provoquer. A cause de son attitude plus qu'inacceptable, il fut renvoyé du lycée en dernière année. D'abord, il pensa prendre le large, quitter Forth Worth et construire sa vie ailleurs. Mais pour ça il avait besoin d'argent. Où en trouver? Il aurait bien volé son père mais celui-ci n'avait plus un rond, ni ici, ni ailleurs. Il avait vendu tout ce qui avait une quelconque valeur dans cette maison et avait dépensé tout l'argent pour de l'alcool. La seule chose qui restait dans cette demeure, c'était Samson, le cheval préféré de son père. Un superbe sang-pur. Il avait vendu tous les autres sauf celui-là. Bien entendu, Samson n'était plus ce qu'il était à une époque, il avait bien maigri depuis. Mais n'empêche qu'il était un cheval et qu'il devait donc valoir une petite fortune. Alison prépara tout, coucha une dernière fois avec sa petite amie pour lui dire adieu, vola le cheval et mit le cap sur la Louisiane. Il marcha pendant 4 jours et 4 nuits avant de se détendre, serein, persuadé d'être sorti d'affaire. Mais il se fit arrêter le 5e jour. Au poste de police, il vit son père, sobre pour la première fois depuis des années. Il souriait, méchamment. Alison comprit alors qu'il n'était pas venu le récupérer. Pire encore, c'était lui qui avait porté plainte pour vol de son cheval. Et Alison jurerait qu'il savait que le voleur était son fils. Quand il lui tourna le dos, Alison cria, dans un élan de désespoir: "Papa, reviens, s'il te plait!" Mais son père se retourna vers lui avec tellement de mépris dans le visage que le jeune homme en eut peur. Puis le vieux lâcha: "Ne m'appelle plus jamais ainsi, espèce de sale petit bâtard." Alors, Alison perdit la boule. Il attrapa son père et se mit à le cogner. Il cognait et cognait, aussi bien sur son père que sur tous les policiers qui essayaient de l'arrêter, défoulant des années de rage et de frustration. C'est ainsi qu'à 19 ans, Alison Carl Ludwig fut arrêté pour vol et agression.

Adulte: Alison sortit de prison 4 ans après. Il aurait pu sortir bien plus tôt mais son attitude rebelle et sa tendance à se retrouver mêler aux pires bagarres ne l'aidèrent pas vraiment. Lorsqu'il se retrouva libre, il quitta immédiatement le Texas. Il ne voulait plus rester sur ses terres qui lui avaient apporté tant de souffrances. Il mit cap sur la Californie. Ne sachant où aller, il mendia et dormit dans la rue pendant près d'un mois. Jusqu'au jour où il tomba sur Gertrude, une cougar de 48 ans qui fut conquise par les abdos du jeune mendiant. G, comme elle aimait se faire appeler, emmena Alison dans une de ses nombreuses demeures secondaires et fit de lui son amant. Elle était riche, elle lui offrait tout ce qu'il voulait, ses moindres désirs étaient des ordres. Tout ce qu'il avait à faire, c'était assouvir les fantasmes de sa bienfaitrice. Au début, il s'en donna à cœur joie. Ensuite, il commença à détester ce qu'il était devenu: une prostituée. Ce n'était plus amusant. Il voulait arrêter. Il voulait reprendre sa liberté. Pouvoir sortir de cette grande maison qui l'étouffait, vivre sa vie. Mais G ne l'entendait pas de cette oreille. Elle n'était pas prête à laisser partir le meilleur amant qu'elle avait eu de toute sa vie. Alors, la maison se transforma en une véritable cage dorée. Systèmes d'alarme, gardes du corps, caméras cachés... tout fut mis en place pour qu'Alison ne puisse plus jamais voir l'autre côté du mur. Pour la deuxième fois de sa chienne de vie, il se retrouva en prison. Pour s'échapper, Alison fit ce qu'il faisait de mieux: il utilisa son sex-appeal. Il dragua un garde du corps et entretint avec lui des relations sexuelles pendant plus de 9 mois. Quand ce dernier fut enfin convaincu de l'amour qu'Alison lui portait, il l'aida à s'échapper. Dès qu'il mit le nez dehors, Alison s'envola directement pour Seattle. Il avait pris assez d'argent à G pour se poser quelque part et réfléchir à ce qu'il voulait faire de sa vie. Ras le bol des prisons et des drames. Il loua un petit studio et se mit à chercher du travail. Mais avec son manque de diplôme et son casier judiciaire, il ne se heurta qu'à des portes fermées. Finalement, il réussit à décrocher un job d'agent d'entretien dans un bar branché de la ville. Il y gagnait une misère qui lui permettait à peine de payer ses factures. Mais il n'avait pas le choix. Une seule chose lui faisait garder le moral et l'empêchait de sombrer: sa prochaine entrée au Beast Side. Il était sûr, cet endroit était fait pour lui. L'occasion de repartir à 0, tout oublier, faire ce dont il avait vraiment envie. Quand enfin la ville ouvrit ses portes, il se rua pour faire son recensement. Il décrocha encore un poste d'agent d'entretien au Centre des Surnaturels ce qui lui permit d'avoir un toit sur la tête et un salaire nettement mieux que le précédent. Au bout de 6 mois, grâce à un travail acharné et à la bénédiction de Jordan Collier qui se porta garant pour son prêt à la banque, Alison put s'offrir son propre bar, en s'associant avec Louis. Il fit de l'Hydromel l'un des incontournables du Beast Side. Il emménagea l'espace au dessus et en fit son petit nid.

Il savait que cette ville serait la solution à tout ses problèmes. Le meilleur restait encore à venir.

Meredith
Fayton
Ex-Girlfriend

il l'a connu au Beast Side. Ils se sont fréquentés pendant plusieurs mois. Il était amoureux d'elle. Mais quand elle apprit qu'il avait fait de la prison, elle rompit avec lui sans lui laisser le temps de s'expliquer. Il a bien essayé d'arranger les choses mais elle lui avait fait comprendre qu'elle "ne voulait rien avoir à faire avec un criminel". Il fut tellement mortifié qu'il décida de laisser tomber. Il croyait qu'ils s'aimaient mais apparemment elle n'hésitait pas à le juger à la moindre occasion. Il s'était trompé. Ce n'était pas une fille pour lui.



Olivia
Curtis
Friend

Il l'avait engagé sur un coup de tête mais ne le regrettait pas une seconde. Il sait que la jeune femme avait un peu craquer sur lui au début mais pour lui, travail et plaisir ne se mélangeaient pas. Il avait donc feint de ne rien remarquer jusqu'à ce que ça lui passe. Aujourd'hui, ils sont en très bons termes. De temps en temps, ils prennent un verre ensemble avant de fermer le bar. C'était toujours bien de converser entre adultes.



Louis
Mercier
Associate and more.

Ils s'entendent très bien et leurs personnalités légèrement opposés se complètent facilement. Louis possède la moitié du bar mais laisse son entière gestion à Alison. Il est l'un des seuls à savoir qu'il a fait de la prison et pourtant, il ne l'a jamais jugé ni traité différemment. Si Alison devrait avoir un meilleur ami, ce serait sûrement Louis.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Présentation de Alison Granger [Validée]
» Alison Hampden • Proma • [Terminée]
» Ludwig - Calice du Comte
» Jour 2: Qui a tué Alison?
» (F/Libre) Alison Mosshart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum en construction :: σ Pvénarios :: σ Postes Vacants-
Sauter vers: